Messages: 15

Enregistré le: 9 Oct 2012

Message le Lun Juil 10, 2017 11:41

Bonjour,

Je suis un peu perdue et j'ai besoin de vos lumières.

Contexte : un site existe en français en .fr. On me demande une version anglaise qui devra arriver sur du .com mais avec un seul backoffice WordPress et bien sûr un SEO optimal.

Techniquement, je vois 2 solutions :

- un monosite et je suis ce qui est dit dans ce tuto : https://wpml.org/fr/2016/04/comment-utiliser-wpml-avec-des-domaines-di ... la-langue/

- un multisite donc a priori le contenu anglais sera en .com sans redirection mais dans la mesure où les 2 sites ont exactement le même contenu, n'est-ce pas dommage de dupliquer les install...

Merci ! et bonne journée
Marine
Haut
4 Réponses
Messages: 12242

Enregistré le: 23 Nov 2005

Message le Lun Juil 10, 2017 17:35

Si les contenus des deux sites sont iso (= traduction), même à quelques différences près, j'opterais en effet pour un plugin de traduction. Dans le deuxième cas, c'est du MU au sens WP du site (plusieurs site sur le même BO).
Haut
Messages: 15

Enregistré le: 9 Oct 2012

Message le Lun Juil 10, 2017 18:22

Merci pour ta réponse. Et donc peux-tu m'expliquer comment se fait le jeu de redirection au sens théorique . SEO, pas au sens technique / paramétrage d'un plugin.

Dans le FTP j'ai mon dossier www. Plusieurs sous-dossiers sont créé et le NDD en .com pointe sur l'un d'entre eux ? Donc l'internaute voit tout le site en .com et Google aussi ?

Si tu peux m'expliquer comment ça se passe.
Merci !
Haut
Messages: 12242

Enregistré le: 23 Nov 2005

Message le Lun Juil 10, 2017 21:06

Tu fais pointer les deux domaines sur le même dossier, et c'est côté Wordpress, en fonction du plugin que tu as choisis, que tu affectes chaque nom de domaine à sa langue (où à son entité site). Il n'y a rien d'autres à faire.
Haut
Messages: 15

Enregistré le: 4 Avr 2013

Message le Mar Juil 11, 2017 14:21

J'ai testé le multisite et je trouve ça compliqué à gérer au quotidien. L'administration se fait à partir du domaine principal, ce qui porte à confusion. Les plugins doivent être rendus disponibles de façon centralisée puis activés au niveau de chaque site du réseau.

Au final, je trouve que c'est plus simple de dupliquer les installations de Wordpress et de refaire les mises à jour autant de fois qu'il y a de sites.
Haut