Référencement Google: au risque de l'espace chimérique

Consultez la formation à Google Analytics de WebRankInfo / Ranking Metrics

hcrepin
Nouveau WRInaute
Nouveau WRInaute
 
Messages: 18
Enregistré le: 23 Mai 2013

Référencement Google: au risque de l'espace chimérique

Message le Dim Juin 15, 2014 19:12

Bonsoir, j'ai publié récemment un assez long article pour l'association Mensa dont j'ai mis le texte intégral en bas.

En conclusion, sur le référencement, j'observe les choses suivantes:
Google nous espionne tous et que nous sommes tous ses clients, vouloir ou pas, avec 90 à 95% des recherches Internet en Occident ils y ont le quasi-monopole et leurs résultats sont bien souvent repris par d’autres sites sauf Yahoo qui s’appuie sur Bing (mais qui mérite bien d’être boudé malgré les coups de force lors des mises à jour de Windows pour le mettre en moteur de recherche par défaut) . Par contre Google vous crée un interface utilisateur adapté à vos habitudes et besoins avec le risque qu’il favorise néanmoins leurs partenaires commerciaux même sans l’indiquer (en plus des subventionnés en tête de liste et sur le côté qui paient pour être mis en évidence). C’est cet aspect qui permet à Google de véritablement influer sur l’économie et parfois le destin du monde car ils ont un pouvoir de mettre en évidence ou en arrière-plan les éléments qui les arrange.

Google vous aime en tant que webmaster quand vous êtes inscrit chez eux mais cela leur donne également une vision sur tout ce que vous faites, ils semblent cependant relativement honnêtes et ouverts mais favorisent les sites commerciaux au détriment des sites d’information, Wikipédia excepté (mais il a grillé leur algo à cause de son poids démesuré).

Actuellement, c’est donc le titre de votre site, ses url, sa localisation géographique et sa langue qui pèseront le plus lourd.

Attention aux combinaisons qui vous font perdre toute sécurité comme :

Android+Google+Chrome+Google Glass : là c’est bon, vous avez l’expérience complète Google mais vous leur avez aussi donné le contrôle quasi complet de votre vie
Safari est adossé à Apple
Bing est derrière Yahoo tout en étant une émanation de Microsoft et donc à éviter en combinaison avec Windows et Internet Explorer.
….
Les discrets ont donc intérêt à Firefox ou à Opéra comme navigateur.

Est-ce mauvais ? Pas nécessairement mais c’est dangereux car les scientifiques, les journalistes, les politiques, … Tout le monde utilise Internet et la majorité s’arrête à consulter la première page voire les premières lignes.

On peut aussi regretter que l’âge du site ait autant d’importance même si cet aspect est logique pour contrer les spammings violents sur le Web.

On pourrait aussi se demander si il est sain de laisser tant de pouvoir aux mains d’une seule société commerciale et si il ne faudrait pas créer une forme de Searchpédia sur le modèle de Wikipédia et qui serait libre et exempt d’ancrage commercial et/ou politique.

D’autre part, parfois sous Google il serait intéressé de pouvoir tout désactiver et de ne recevoir que des données brutes ou alors de pouvoir éliminer des paramètres car c’est gênant quand vous faites une recherche de l’étranger et que vous avez des résultats forcés sur la localisation géographique (qu’il n’est plus toujours possible de désactiver).

L'article complet sous Wordpress:
https://hcrepin.wordpress.com/2014/06/15/referencement-google-au-risque-de-lespace-chimerique/

Formation recommandée sur ce thème :

Formation Google Analytics : en 2 jours, apprenez comment exploiter l'essentiel des possibilités de l'outil de mesure d'audience de Google. Formation animée par les experts Google Analytics de Ranking Metrics.

Tous les détails sur le site Ranking Metrics : programme, prix, dates et lieux, inscription en ligne.

Lectures recommandées sur ce thème :