Consultez la formation sur l'écriture web et référencement de WebRankInfo / Ranking Metrics

Messages: 23075

Enregistré le: 19 Avr 2002

Message le Lun Avr 20, 2009 10:44

Découvrez une petite interview de Véronique Martin, spécialiste rédaction web et référencement, qui participera à ce forum.
Haut
28 Réponses
Messages: 2307

Enregistré le: 21 Fév 2009

Message le Lun Avr 20, 2009 11:37

Intéressant même si on reste sur sa faim, mais je suppose qu'il y aura également un ouvrage assorti.
Haut
Messages: 453

Enregistré le: 19 Fév 2009

Message le Lun Avr 20, 2009 12:00

Sympathique cette interview mais comme le dit detectimmobilier on aimerait en savoir plus :p

Reste plus qu'à surveiller les topics où VM intervient pour en savoir d'avantage.
Haut
Messages: 23075

Enregistré le: 19 Avr 2002

Message le Lun Avr 20, 2009 12:27

soyez indulgents ce n'est qu'une présentation ! il y aura ensuite des articles et des discussions dans le forum
Haut
Messages: 2088

Enregistré le: 30 Avr 2006

Message le Lun Avr 20, 2009 13:12

D'ailleurs moi je lui souhaite la bienvenue ici.

Je suis certain qu'elle nous fera partager d'intéressantes expériences.

[mode oreilles-yeux-ouverts /mode] :-)
Haut
Messages: 453

Enregistré le: 19 Fév 2009

Message le Lun Avr 20, 2009 14:03

WebRankInfo a écrit:soyez indulgents ce n'est qu'une présentation ! il y aura ensuite des articles et des discussions dans le forum


J'attends avec impatience les conseils qu'elle nous donnera :) c'est vraiment une bonne idée de l'associer au forum.

Un grand merci à elle de venir :)
Haut
Messages: 841

Enregistré le: 9 Mar 2007

Message le Lun Avr 20, 2009 17:47

Comme tous ici, je suis dans les Starts !

Nous avons l'eau à la bouche (si je puis dire) ! :wink:
Du concret maintenant... comme d'habitude sur WRI, du concret ! 8)
Haut
Messages: 23075

Enregistré le: 19 Avr 2002

Message le Lun Avr 20, 2009 17:49

ça vient, ça vient...
Haut
Messages: 1366

Enregistré le: 14 Oct 2005

Message le Lun Avr 20, 2009 18:03

En tout cas, le résumé à l'air intéressant.
La suite va se faire désirer :mrgreen:
Haut
Messages: 23075

Enregistré le: 19 Avr 2002

Message le Lun Avr 20, 2009 19:06

pour commencer, quelques notions sur les morphèmes et les lexèmes pour les plus courageux lecteurs de WRI
Haut
Messages: 37923

Enregistré le: 7 Juil 2004

Message le Lun Avr 20, 2009 19:18

Merci pour l'interview et l'article. ;)
Haut
Messages: 18187

Enregistré le: 23 Fév 2004

Message le Lun Avr 20, 2009 22:17

WebRankInfo a écrit:pour commencer, quelques notions sur les morphèmes et les lexèmes pour les plus courageux lecteurs de WRI


Pas simplement pour les plus courageux, Olivier: je dirais que c'est un pré-requis pour suivre un peu ce qui pourrait se dire dans ce forum et dans les dossiers qui l'accompagneront ;) :roll:
Haut
Messages: 37923

Enregistré le: 7 Juil 2004

Message le Lun Avr 20, 2009 23:08

Complément :
http://forum.webrankinfo.com/importance-traitement-des-mots-par-google ... 10115.html . ;)
Haut
Messages: 336

Enregistré le: 2 Juil 2008

Message le Lun Avr 20, 2009 23:52

merci olivier pour véronique :D
Haut
Messages: 324

Enregistré le: 16 Déc 2003

Message le Mar Avr 21, 2009 0:19

merci pour cette interview.. elle tient en haleine.

J'ai une petite remarque, une faute de frappe me semble-t-il :
que j'aie en horreur
;)
Haut
Messages: 2744

Enregistré le: 14 Aoû 2002

Message le Mar Avr 21, 2009 11:46

Béééé...

Quand c'est que les moteurs de recherche pourront interpréter les métaphores ? ;)

... Ou bien les sous-entendus des énoncés plus ou moins pervers ( voir ci-dessus ).

Ce que je veux dire, c'est que la linguistique appliquée au référencement, ne peut traiter le langage que dans la forme, pas dans le fond. Du moins cela semble être l'approche de Véronique.

On n'imagine quand même pas, que Google fasse passer toutes ses pages, dans un système expert de reconnaissance de language ?

Je n'utilise pas du tout les fonctionnalités de traduction de Google, est-ce qu'elles restent au niveau "translation textuelle", ou est-ce qu'elles sont capables aussi, d'adapter du signifié ?

Bien à vous.

Amicalement.

Jean-François Ortolo
Haut
Messages: 19

Enregistré le: 30 Déc 2002

Message le Mar Avr 21, 2009 12:38

Merci pour ton post Jean-François. Mon approche ne se réduit pas à celle de la forme. Simplement sans traitement de forme, il ne peut y avoir traitement du sens (ou du fond comme tu l'écris). La linguistique s'intéresse aussi au sens, la sémantique est d'ailleurs un de ses domaines. Tout cela a des applications en référencement.
Puisque tu utilises le terme de "signifié" je me permets un peu de jargon pour te répondre : il n'existe pas de signifié sans la reconnaissance du signifiant, c'est le principe même du signe (ce sont des bases sémiotiques que j'expliquerai si besoin) ! En gros, la forme est juste un point de départ. C'est vrai pour les robots et pour les humains (les enfants qui apprennent à lire jonglent avec ce problème : forme et sens, pas de sens sans reconnaissance de forme mais il est vrai que la reconnaissance de la forme ne garantit pas l'accès au sens).
Cela veut dire qu'un traitement sémantique automatisé ne peut se réduire à celui de la forme mais qu'il ne peut pas non plus se faire sans elle !
Tout ce qui concerne le traitement automatisé de la langue a besoin de partir de la forme (reconnaissance vocale, traduction...).
Haut
Messages: 9959

Enregistré le: 5 Mar 2003

Message le Mar Avr 21, 2009 12:48

J'ai mal à la tête....! ;)

Non, plaisanterie à part : je trouve tout ça super intéressant et on peut entre-autres commencer à comprendre pourquoi les sites à "contenu" prennent de plus en plus d' importance dans le SERP. Je pense qu'un site à contenu important remplit "sans le vouloir" les conditions que google essaye d' établir dans la mesure ou pour éviter de devenir rébarbatif, le contenu se doit de "jongler" avec toutes les variantes et synonymes des expressions visées.

Un site a contenu pauvre (notamment en quantité) se heurte rapidement aux limites de "déclinaisons" des expressions.
Haut
Messages: 2050

Enregistré le: 22 Nov 2005

Message le Mar Avr 21, 2009 12:59

Peut-on envisager que l'algorithme dont Google se sert "pour comprendre" les pages web est le même que celui utilisé pour la traduction car dans ce cas, c'est quand même assez limité dès que la phrase est un peu complexe et ne s'articule pas sur un basique "sujet - verbe - complément" ?
Haut
Messages: 19

Enregistré le: 30 Déc 2002

Message le Mar Avr 21, 2009 15:59

Dadovb, c'est peu probable car le problème n'est pas le même. Pour la traduction,il s'agit de passer de la logique d'une langue à celle d'une autre, les constructions des phrases sont spécifiques à chaque langue même si on peut trouver des points communs. Dès qu'on essaie de faire de la traduction ou de la version, on rencontre ce problème. C'est en partie pour cela que la traduction automatique reste limitée même si elle a fait des progrès.
Pour être vraiment pertinent, un moteur de recherche est obligé de se préoccuper des modèles syntaxiques spécifiques d'une langue. Là encore, il existe tout un pan de la linguistique qui a étudié les constructions possibles des phrases françaises pour les modéliser, idem dans les autres langues. Mais le traitement syntaxique par les moteurs n'en est qu'à ses débuts...
Haut
Messages: 2050

Enregistré le: 22 Nov 2005

Message le Mar Avr 21, 2009 17:00

D'accord, donc à priori, le traitement pour interpréter les pages web n'est pas le même que celui utilisé pour les traductions ? (Si j'ai bien compris)
Haut
Messages: 19

Enregistré le: 30 Déc 2002

Message le Mar Avr 21, 2009 17:06

Oui, le traitement est dans l'ensemble différent.
Haut
Messages: 2050

Enregistré le: 22 Nov 2005

Message le Mar Avr 21, 2009 18:46

ok, merci Véronique :wink:
Haut
Messages: 2744

Enregistré le: 14 Aoû 2002

Message le Mer Avr 22, 2009 11:30

Véronique a écrit:Merci pour ton post Jean-François. Mon approche ne se réduit pas à celle de la forme. Simplement sans traitement de forme, il ne peut y avoir traitement du sens (ou du fond comme tu l'écris). La linguistique s'intéresse aussi au sens, la sémantique est d'ailleurs un de ses domaines. Tout cela a des applications en référencement.
Puisque tu utilises le terme de "signifié" je me permets un peu de jargon pour te répondre : il n'existe pas de signifié sans la reconnaissance du signifiant, c'est le principe même du signe (ce sont des bases sémiotiques que j'expliquerai si besoin) ! En gros, la forme est juste un point de départ. C'est vrai pour les robots et pour les humains (les enfants qui apprennent à lire jonglent avec ce problème : forme et sens, pas de sens sans reconnaissance de forme mais il est vrai que la reconnaissance de la forme ne garantit pas l'accès au sens).
Cela veut dire qu'un traitement sémantique automatisé ne peut se réduire à celui de la forme mais qu'il ne peut pas non plus se faire sans elle !
Tout ce qui concerne le traitement automatisé de la langue a besoin de partir de la forme (reconnaissance vocale, traduction...).



Bonjour ma chère Véronique ;)

Ce que tu dis n'est pas clair pour moi.

Tu dis: Sans "forme pas de fond".

Ceci n'est pas une implication à deux sens, mais à un seul sens...

Effectivement, s'il n'y a pas de signifiant ( la forme ), il ne peut y avoir de fond ( le signifié ).

Cela ne veut pas dire pour autant, que la forme suffise pour savoir le signifié.

Plus généralement, une approche théoriquement scientifique du signifié, à partir du signifiant seulement, ne peut être au choix, que analytique ( c'est-à-dire en catégorisant et structurant des sous-parties signifiantes du signifiant ), ou bien que de type statistique, ou là on peut éventuellement procéder par élimination, pour cerner le sens du signifié d'un signifiant, parmi tous les sens possibles recensés pour ce signifiant-là.

Ce problème, vient du fait qu'un traitement automatique est incapable de faire ce que l'on appelle en psychologie de la condensation, c'est-à-dire produire un contenu-résumé plus petit que ce qu'il décrit, et qui contienne de manière condensée, l'ensemble de la signification ( signifié ) de ce qu'il décrit. En effet, un traitement automatique traite des objets-signifiants sans en avoir une connaissance humaine subjective, et ne peut en faire qu'un traitement de type analytique, et non pas condensatoire.

Tout cela pour dire, que ton article m'a laissé sur ma faim, bien qu'affirmant qu'il était possible aux moteurs de recherche de saisir le "sens" ( signifié ) d'un signifiant, alors que les notions exposées dans cet article, ne m'ont pas paru suffisantes pour justifier cela.

Ce que je voulais dire avec ma remarque sur les métaphores, est précisément cela: Le signifié présenté par un contenu métaphorique ( condensé donc ), peut-il être rendu ou interprété par Google ou un autre moteur ? J'en doute fort.

Ceci, au delà des contenus métaphoriques, est généralisable aux contenus signifiants, non seulement polysémiques ( ce qui est encore du domaine du signifiant ), mais aussi à contenu fortement condensé.

Mes hommages, chère Madame.

Bien à vous.

Amicalement.

Jean-François Ortolo
Haut
Messages: 19

Enregistré le: 30 Déc 2002

Message le Mer Avr 22, 2009 12:14

Bonjour cher Jean-François,

Merci pour vos remarques intéressantes, je suis dans l'ensemble d'accord.

Mon premier article ne prétend pas expliquer l'accès au signifié par les moteurs mais tente de montrer rapidement le traitement de la forme, celui du signifiant. Il y a d'autres éléments pour en venir au signifié bien sûr mais la reconnaissance du signifiant est incontournable !

Évidemment la métaphore n'est pas accessible aux moteurs, mais d'autres procédés comme la métonymie le sont !

Bref, un petit peu de patience... :wink:
Haut
Messages: 219

Enregistré le: 7 Fév 2009

Message le Mer Mai 11, 2011 16:18

quel souvenir cette journée avec Véronique... durant les formations WRI :wink: (session juin 2010 à Paris)

par contre, c'est vrai qu'il n'est pas simple de mettre en pratique tout ce qu'on a pu abordé durant cette journée malgré une pyramide (sans jeux de mot) d'information possible... l'écriture pour le web est un domaine vraiment passionnant... mais... dès lors que l'on vend du service, c'est difficile de créer du nouveau contenu sans cesse... en effet, un service est un service et très vite, l'effort rédactionnel redevient quasiment du DC au bout d'un moment, faute de variante... je m'efforce à l'éviter tant que possible, malheureusement 75% de mon travail est filtré par notre service communication qui lui ne connaît pas Véronique :mrgreen: et du coup estime que je vais trop loin dans la répétition, la description, l'apport d'information...

j'aimerais bien trouver de nouvelles inspirations, un nouveau concept rédactionnel, de nouvelles formes... qui puisse apporter un plus à nos internaute qui ne nous connaissent pas encore et qui puissent séduire le service com du groupe dans lequel je suis...
Haut
Messages: 5

Enregistré le: 2 Juil 2004

Message le Mer Mai 18, 2011 12:18

Super Interview ! Merci
Haut
Messages: 15

Enregistré le: 23 Sep 2013

Message le Ven Nov 08, 2013 10:42

la particularité de cette article est précisément les idées faussement reçues et appliquées par plusieurs rédacteurs.
J'aime bien ses réponses pertinentes et précises. Vivement qu"elle nous rejoint.
Haut
Messages: 508

Enregistré le: 19 Fév 2007

Message le Ven Nov 18, 2016 12:33

Itredacweb a écrit:la particularité de cette article est précisément les idées faussement reçues et appliquées par plusieurs rédacteurs.
J'aime bien ses réponses pertinentes et précises. Vivement qu"elle nous rejoint.


Et donc, vous êtes rédacteur, c'est ça ? :D
Haut
Messages: 8506

Enregistré le: 14 Mai 2003

Message le Ven Nov 18, 2016 12:47

@Olivier Duval: bien vu, epic fail.
Haut

Formation recommandée sur ce thème :

Formation Rédaction web et référencement : découvrez les techniques d'écriture web efficaces à la fois pour les internautes et pour le référencement. Formation animée par O. Duffez et F. Facériès, spécialistes en référencement naturel Google.

Tous les détails sur le site Ranking Metrics : programme, prix, dates et lieux, inscription en ligne.