Consultez la formation réseaux sociaux de WebRankInfo / Ranking Metrics

Messages: 527

Enregistré le: 30 Juil 2014

Message le Sam Mar 14, 2015 13:09

Bonjour,

Fut un temps où le référencement se résumait à une bonne balise titre, des mots-clefs dans l'url et de bons liens en provenance de bons sites.

Ces facteurs sont toujours importants je présume. Mais qu'en est-il des réseaux sociaux ? Facebook et tweeter ont-ils un impact direct ou indirect conséquent ?

Je demande, parce que je n'ai pas de compte personnel sur ces réseaux (CIA toussatoussa). Mais enfin, si c'est vraiment intéressant pour générer du trafic, je peux peut-être ouvrir un compte pour mon site internet, sans avoir à déballer ma vie privée dessus.

Est-ce valable ? Ou faut-il des milliers et des milliers "d'amis" pour que ça ait un effet quelconque ?


Merci d'avance.


**edit**
J'AURAIS PU POSTER CA DANS LE FORUM 'AUTRES RESEAUX SOCIAUX" si un modérateur peut déplacer la chose...
Haut
22 Réponses
Messages: 22671

Enregistré le: 8 Aoû 2004

Message le Dim Mar 15, 2015 19:00

as-tu du nouveau contenu intéressant et en nombre permettant de mettre régulièrement des articles sur ta page de réseau social ? si oui, ça peut être intéressant, si non, bof...
Haut
Messages: 527

Enregistré le: 30 Juil 2014

Message le Sam Avr 04, 2015 22:10

Ah ouais quand même, en un seul et premier "tweet" sur le site internet de l'ENS, j'ai dépassé mon record de visiteurs connectés et en plus un samedi soir...
Haut
Messages: 527

Enregistré le: 30 Juil 2014

Message le Lun Avr 06, 2015 12:13

M'est avis qu'il s'agit en fait essentiellement de robots...
Haut
Messages: 293

Enregistré le: 26 Juil 2014

Message le Lun Avr 06, 2015 13:40

Facebook et tweeter ont-ils un impact direct ou indirect conséquent ?


Aujourd'hui ! des sites vivent uniquement des réseaux sociaux et non de Google.

Après pour ce qui est de l'impact SEO, les partages donnent un aspect naturel à ton linking et surtout que si ton partage marche bien, tu vas choper des liens naturellement.

Maintenant, ça dépend le domaine où tu es. Y a des domaines, ça ne sert à rien de se faire chier avec les réseaux sociaux. C'est de la perte de temps...
Haut
Messages: 527

Enregistré le: 30 Juil 2014

Message le Lun Avr 06, 2015 13:53

Salut h22o,

Mon domaine, c'est la psycho.
Ca c'est mon nouveau compte : https://twitter.com/Dicopsy

Hier après mon premier tweet, j'ai eu un premier abonné de l'ENS. Aujourd'hui j'en ai eu trois autres. Mais je crois que c'était des "spammeurs". Ca existe les twitters spammeurs ? En tous les cas je les ai supprimé, mais fausse manip', j'ai supprimé aussi mon abonné d'hier. Je l'ai débloqué, mais il a disparu quand même... Enfin bref.

J'ai depuis hier beaucoup plus de visiteurs connectés sur mon site en effet, mais ce sont sûrement des robots. Pour preuve, ça ne semble pas être vraiment répercuté dans les stats google, or je les ai configurées pour que les robots soient filtrés.


Internet me fait l'effet d'une usine à gaz...
Haut
Messages: 13571

Enregistré le: 5 Déc 2004

Message le Lun Avr 06, 2015 16:17

Alorsladaccord a écrit:Facebook et tweeter ont-ils un impact direct ou indirect conséquent ?

Si ton sujet est compatible oui. En impact direct c'est du trafic sur le site en indirect c'est une notoriété gagnée au travers de backlink par exemple depuis les "Fans" qui ont un blog.
Le truc c'est la communauté que tu va créer. Les gens se servent pas mal des réseaux sociaux pour rester informé si tu est suivi, forcement le site lié en profite. Accessoirement c'est aussi un organe qui permet de communiquer facilement avec le site et sont proprio.
Note aussi que l'avenir du backlink étant déjà écrit, les likes et autre tweets sont peut être le critère de demains. Perso a ce sujet je pense que G+ n'est surtout pas a négliger.

ça demande du travail et du suivi mais a l'heure ou google monopilise c'est presque un devoir de se diversifier avec ces outils si c'est possible.
Haut
Messages: 527

Enregistré le: 30 Juil 2014

Message le Lun Avr 06, 2015 17:42

zeb a écrit:
Alorsladaccord a écrit:Facebook et tweeter ont-ils un impact direct ou indirect conséquent ?

Si ton sujet est compatible oui. En impact direct c'est du trafic sur le site en indirect c'est une notoriété gagnée au travers de backlink par exemple depuis les "Fans" qui ont un blog.
Le truc c'est la communauté que tu va créer. Les gens se servent pas mal des réseaux sociaux pour rester informé si tu est suivi, forcement le site lié en profite. Accessoirement c'est aussi un organe qui permet de communiquer facilement avec le site et sont proprio.
Note aussi que l'avenir du backlink étant déjà écrit, les likes et autre tweets sont peut être le critère de demains. Perso a ce sujet je pense que G+ n'est surtout pas a négliger.

ça demande du travail et du suivi mais a l'heure ou google monopilise c'est presque un devoir de se diversifier avec ces outils si c'est possible.


Ouais mais enfin ça a l'air d'être un vrai zoo à bots, ce genre de machin. A peine un truc twitté, les voilà tous qui débarquent en un dixième de secondes.

Ici il est dit que bing en considération le nombre de twitt par article : https://blog.kissmetrics.com/social-media-and-seo/
Haut
Messages: 51

Enregistré le: 27 Jan 2015

Message le Lun Avr 06, 2015 18:05

Alorsladaccord a écrit:Salut h22o,

Mon domaine, c'est la psycho.
Ca c'est mon nouveau compte : https://twitter.com/Dicopsy

Hier après mon premier tweet, j'ai eu un premier abonné de l'ENS. Aujourd'hui j'en ai eu trois autres. Mais je crois que c'était des "spammeurs". Ca existe les twitters spammeurs ? En tous les cas je les ai supprimé, mais fausse manip', j'ai supprimé aussi mon abonné d'hier. Je l'ai débloqué, mais il a disparu quand même... Enfin bref.
.


Salut, va pas supprimer Lionel et psychothèque ho ! :mrgreen: moi je l'aime ton dicopsy https://twitter.com/psychotheque
Haut
Messages: 527

Enregistré le: 30 Juil 2014

Message le Lun Avr 06, 2015 18:16

Ah bah justement, je venais témoigner tout content du fait que depuis le dernier message, j'avais gagné deux contacts pertinents...

Merci cher Lionel :)




Concernant la "bipolarité", il y a une définition sur Dicopsy qui peut être utile pour faire avancer le Schmilblick, je ne sais si vous l'avez lu.
Haut
Messages: 51

Enregistré le: 27 Jan 2015

Message le Lun Avr 06, 2015 18:27

Alorsladaccord a écrit:Ah bah justement, je venais témoigner tout content du fait que depuis le dernier message, j'avais gagné deux contacts pertinents...

Merci cher Lionel :)




Concernant la "bipolarité", il y a une définition sur Dicopsy qui peut être utile pour faire avancer le Schmilblick, je ne sais si vous l'avez lu.


Je suis pas vraiment pertinent, trop généraliste pour un thème ciblé. Je vais recréer un compte plus dédié psy. Tans pis pour le nombre de followers. En gros je suis comme toi, perdu.

Compte généraliste avec 100000000 de followers ou compte ciblé avec 50 followers. C'est comme les backlinks, qualité quantité
Haut
Messages: 527

Enregistré le: 30 Juil 2014

Message le Lun Avr 06, 2015 20:17

Oui puis comme je disais plus haut, parmi tous les "suiveurs", je crois qu'il y a beaucoup de robots, de faux comptes.

Je pense qu'il faut filtrer, pour garder un contenu pertinent. On ne peut pas tout lire, donc il faut faire le tri. L'excès d'information nuit à la cognition.
Haut
Messages: 13571

Enregistré le: 5 Déc 2004

Message le Mar Avr 07, 2015 5:49

Alorsladaccord a écrit:Ouais mais enfin ça a l'air d'être un vrai zoo à bots, ce genre de machin.

Les seuls sites qui n'ont pas au moins 50% de trafic bot c'est ceux qui ne sont pas référencés et visités ...
En imaginant deux secondes que ton site soit populaire auprès des internautes c'est eux qui déclencheraient la curie pas toi ou est la différence ? Ensuite faut relativiser les bots les plus crades sur la toile sont Bing et google car il représentent le plus gros trafic, bizarrement personne s'en plaint même si sur un site un peut touffu c'est plus de 50% du trafic bot soit parfois plus de 25% de la dépense totale du site en énergie.
Haut
Messages: 527

Enregistré le: 30 Juil 2014

Message le Mar Avr 07, 2015 9:02

Faut quand même le savoir quand on fait des statistiques commerciales...Parce que les robots n'achètent pas grand chose...

Pour en revenir à twitter, que sont donc ces espèces de comptes spammeurs automatiques ? Je vois nombre de membres qui ont des milliers d'inscrits, mais en fait c'est du vent, ce sont des trucs commerciaux, souvent dans une langue étrangère.

L'intérêt de ce site est tout de même de créer des contacts réels potentiels, comme plus haut avec Lionel de psychothèque, ce me semble. Sauf à faire du virtuel une finalité, donc à vouloir s'envoler dans la stratosphère de son imaginaire.

En tous cas, twittes et faceboos sont de véritables bases de missiles de bots, à peine inscrit sur leur site on en subit le bombardement. Alors, que font donc tous ces bots à votre avis ? Et sont-ils tous gérés par lesdits sites ?
Haut
Messages: 13571

Enregistré le: 5 Déc 2004

Message le Mar Avr 07, 2015 9:52

Ce qui est étrange c'est que tu t'interroge seulement maintenant sur ce sujet :?:

"comptes spammeurs automatiques" de quoi parle tu ? des bot qui viennent voir ton sujet partagé de ceux qui décident de suivre ton compte ?
Si tu ne fait pas de réseaux sociaux, je pense que tu devrais laisser twitter de côté pour le momenet c'est trop spécial. regarde plutôt du côté de FB et G+ qui sont plus proches du blogging dans le format et plus facile a appréhender que twitter avec ses codes bien particuliers.

"L'intérêt de ce site est tout de même de créer des contacts réels potentiels, comme plus haut avec Lionel de psychothèque, ce me semble." > oui c'est évident mais tu n'a même pas commencé là. pour se créer un réseau de contacts faut déjà proposer du contenu qui motive et a partir de là lier de ton côté quelques contacts qui vont peut être te relayer. une fois fait normalement ça se propage tout seul si tu perdure dans la publication et le partage de qualité.

"Alors, que font donc tous ces bots à votre avis ?" > tout comme ceux qui lisent les flux RSS pour les re-publier ou autre ... ils alimentent les gadgets, des sites spécialisés, ...

Tu as aussi d'autres styles de réseaux plus graphiques comme pinterest par exemple ... Il faut aussi voir si tu souhaite adapter ton site au social et si oui comment (mode goret ou réfléchi) Tout cela repose sur une politique éditoriale on-site aussi ...

Le social faut le domestiquer c'est un lieu d'interaction. Ca va du simple flux type RSS qui est l'option la plus basique a toute sortes d'interaction avec la communauté qu'il faut gérer (jeux, questions réponses, dialogue, ...) ensuite il y a des paramètres a domestiquer c'est pas qu'une histoire de chiffre de like ou de +1. tes publications sont elles vues par ta communauté si oui engendre elles une propagation, sont elles appréciées sous quelle forme (photo, liens, albums, ...)


Tu me donne l'impression de partir du mauvais pied. Déjà sort la tête des stats et étudie un peut ces outils. Qui en fait quoi ? comment s'y prennent ils ... ça c'est important il sera bien temps ensuite de voir si tu peux minimiser les inconvénients.
La tu as un moyen différent de Google pour prendre des visiteurs la question est donc "comment ça marche", "comment une action conduit un internaute sur mon site", "qu'est ce qui branche ces internautes particuliers", etc;
Haut
Messages: 22671

Enregistré le: 8 Aoû 2004

Message le Mar Avr 07, 2015 14:52

zeb a écrit:Ensuite faut relativiser les bots les plus crades sur la toile sont Bing et google car il représentent le plus gros trafic, bizarrement personne s'en plaint
pour bing, d'accord, car il invente des url qu'il crawle ensuite (par exemple, il tente de crawler des répertoires virtuels :evil: )
gg, lui, suit les directives de robots.txt, quand à la vitesse max autorisée de crawl.

En plus comparer gg et, dans une moindre mesure bing (robots qui nous amènent pas mal de visiteurs), à des bots sauvages qui ne respectent pas les directives de robots.txt (quand on n'autorise que les gros bots, on ne devrait pas trouver de trace de ces robots dans nos logs) et qui, en plus, nous pompent notre contenu pour se positionner dans les serp, c'est mettrre tous les bots dans le même sac.
Ca m'énerve de voir dans les serp moult sites qui, soit disant, font l'analyse seo des sites du web mais en fait tentent de se placer sur les mots clés trouvés dans ces pages :evil:
sauf autorisation explicite, un flux rss n'est mis en ligne que pour une utilisation personnelle et en aucune manière pour être publié tel quel ou fusionné avec d'autres flux rss, sur un site tiers
Haut
Messages: 13571

Enregistré le: 5 Déc 2004

Message le Mar Avr 07, 2015 15:30

Je parle de volume de crawl ... et je les dis "sales" car l'énergie qu'ils utilisent pour cela est sur le total des bots toutes forme confondu la plus importante (coût carbone de l'opération).
Haut
Messages: 22671

Enregistré le: 8 Aoû 2004

Message le Mar Avr 07, 2015 15:50

sauf que l'énergie, il faut la ramener au nombre de visiteurs récupérés.
Et là, ça devient tout autre.
Quand j'ai des bad bots qui se permettent de crawler 300 pages différentes en 30 secondes alors qu'en plus ils sont interdits dans mes robots.txt, là c'est du gaspillage de ressources.
Et puis, après, pourquoi vouloir absolument demander des crawls fréquents des robots ? on peut régler la fréquence souhaitée de crawl dans le fichier sitemap (la fréquence max à ne pas dépasser, pas pour obliger le robot à venir tous les jours)
Haut
Messages: 13571

Enregistré le: 5 Déc 2004

Message le Mar Avr 07, 2015 16:10

Leonick a écrit:on peut régler la fréquence souhaitée de crawl

Crawl-delay n'est pas pris en compte par google (cf GWT) je n'utilise pas de sitemap, je me contente des règles de base du robots.txt.
Bing lui prend ça en compte et permet de régler les heures finement dans le BWT (mieux foutu que GG a ce niveau)

Pour les autres bots oui je partage ton avis.

Sinon concrètement sur 1m de pages environ les bots "de m*rd*" c'est "pas grand chose" et GG m'en crawl autant que bing quotidiennement (sachant que je me demande ce que bing en fait car c'est pas rapide a prendre en compte les modifs ...)
Ce que j'aimerais c'est un truc genre pingomatic ou tu signale le changement d'une page.
Haut
Messages: 527

Enregistré le: 30 Juil 2014

Message le Mer Avr 08, 2015 12:37

zeb a écrit:

Tu me donne l'impression de partir du mauvais pied. Déjà sort la tête des stats et étudie un peut ces outils. Qui en fait quoi ? comment s'y prennent ils ... ça c'est important il sera bien temps ensuite de voir si tu peux minimiser les inconvénients.
La tu as un moyen différent de Google pour prendre des visiteurs la question est donc "comment ça marche", "comment une action conduit un internaute sur mon site", "qu'est ce qui branche ces internautes particuliers", etc;


Il doit se trouver une étude comparative des différents médias sociaux, en terme de part de marché.
J'avais cru lire que google+ était balbutiant.

Je n'aime pas facebook, à vrai dire. J'y ai créé un compte juste pour avoir accès aux applications et permettre à mes visiteurs de s'identifier sur mon site avec leur compte facebook. Twitter a ceci de bien qu'il permet de suivre aisément l'actu de nombreux sites (c'est un gros flux rss en faità.
Haut
Messages: 293

Enregistré le: 26 Juil 2014

Message le Mer Avr 08, 2015 13:12

Twitter est bien ???

Question de point de vue. Aller dessus et voir que les trending topics, c'est Onedirection, JustinBieber, perso ça ne me donne pas envie de rester plus longtemps.

Et pour ce qui est du trafic, il est bien loin de ce que ramène Facebook. Le gars qui tient Presse-Citron a plus de 500 000 followers sur Twitter car le compte est mis en avant lors de l'inscription des gens.

Son compte lui amène très peu de trafic comparé à son grand nombre de suiveurs.

Sur Facebook, ça clique un peu mais sur Twitter, les gens "retweet", ajoutent au favoris sans même aller faire un tour sur le site (pour la plupart)
Haut
Messages: 13571

Enregistré le: 5 Déc 2004

Message le Mer Avr 08, 2015 18:15

Alorsladaccord a écrit:Il doit se trouver une étude comparative des différents médias sociaux, en terme de part de marché.
J'avais cru lire que google+ était balbutiant.

T'embête pas avec ça ça ne te servira a rien. D'une part le principe de développer la facette social c'est de diversifier ses sources donc faire un choix restrictif dans les plus gros est une erreur stratégique, d'autre part il est inutile de comparer ce qui est différent. ceux qui ne peuvent pas blairer Facebook seront sur G+ et "lycée de Versaille". Toi tu te dois d'être sur les deux. C'est un peut le même dialogue que l'éternel "google vs bing", nous en tant qu'éditeur faut même pas se poser de question 10% en plus c'est toujours ça de pris même si pour cela faut "perdre" un peu de temps avec un truc moins utilisé.
A titre perso j'ai pas le même style de retour (commentaires) et pas le même impact géographique par exemple. Les asiatiques que je touche (thème culture française) je ne les trouve que sur G+ ...
Alorsladaccord a écrit:Je n'aime pas facebook, à vrai dire. J'y ai créé un compte juste pour avoir accès aux applications et permettre à mes visiteurs de s'identifier sur mon site avec leur compte facebook. Twitter a ceci de bien qu'il permet de suivre aisément l'actu de nombreux sites (c'est un gros flux rss en faità.

J'en aime aucun perso, c'est des outils point. Sur mon compte perso il y a rien de perso ou presque (comparé a ce que je croise) mais ça me permet de gérer beaucoup de pages qui elles me font du trafic qualifié ...

Trafic qualifié car quand tu transforme en visite sur un réseau c'est forcement une personne intéressée qui se pointe là car elle n'a pas cliqué sur le premier lien comme dans les SERPs :wink:
Haut
Messages: 527

Enregistré le: 30 Juil 2014

Message le Jeu Avr 09, 2015 10:18

Bon, je te remercie de nous faire part de ton approche professionnelle du sujet, zeb. Il faut que je lise quelques livres complets sur ces réseaux sociaux pour comprendre réellement comme ça fonctionne.

Connaissez-vous des références récentes ?
Haut

Formation recommandée sur ce thème :

Formation eReputation, blogs et reseaux sociaux : apprenez à maîtriser votre e-réputation, à utiliser les blogs et réseaux sociaux pour votre entreprise. Formation organisée par Ranking Metrics, organisme agréé spécialisé dans le référencement et le webmarketing.

Tous les détails sur le site Ranking Metrics : programme, prix, dates et lieux, inscription en ligne.