Messages: 5

Enregistré le: 27 Mai 2010

Message le Ven Oct 01, 2010 7:30

Des infos sur les conséquences du Rel="nofollow" depuis sa mise en place il y a 5 ans ? Des retours d'expérience ?

Pour moi en tant que jeune webmaster un minimum intéressé par le ref c'est une vrai plaie. Très râres sont les site qui ne sont pas en nofollow. Et ce qui devait au départ être une arme contre le spam (par exemple pour wikipédia) est devenu une norme de base pour tout le monde, sur toute les pages. Conclusion quand on poste par exemple un article sur wikipédia, qui est loin d'être un spam, puisque c'est un original, écrit spécialement pour lui (sinon l'article est supprimé), aucun des lien qu'on y insère ne fonctionne correctement.
Du coup ceux qui sont cités en références (source des articles) sont en même temps pointé du doigt comme indigne de confiance (principe du nofollow). Un peu paradoxale non ?
Haut
Messages: 3306

Enregistré le: 2 Juil 2008

Message le Ven Oct 01, 2010 7:59

Ikarr a écrit:Du coup ceux qui sont cités en références (source des articles) sont en même temps pointé du doigt comme indigne de confiance (principe du nofollow). Un peu paradoxale non ?

Ce n'est pas exactement ça.
Le message c'est plutôt : "les raisons pour lesquelles je mets ce lien ne sont pas uniquement l'intérêt du lecteur".
Ca ne porte pas une accusation sur la cible du lien.
Par contre l'abus de nofollow est effectivement un peu malhonnête, en particulier sur Wikipedia, mais je ne suis pas très convaincu que Google soit aussi strict qu'il le dit sur ce point, en particulier en provenance des gros sites. J'ai un site presque vide (une page d'une cinquantaine de mots) qui s'est positionné avec un unique lien en no-follow.
De toute façon Google a le couteau sous la gorge. S'il ne tue pas le nofollow, le nofollow le tuera. Et comme le nofollow a été remplacé par des systèmes de liens indirects on peut dire que la lutte est inégale.
Haut
Messages: 5

Enregistré le: 27 Mai 2010

Message le Ven Oct 01, 2010 9:34

Selon la brochure de google ce qui est plutôt mis en avant c'est l'utilisation du nofollow pour limiter le spam sur les sites où les postes ne peuvent pas être contrôlés avant publication :
"Make sure you have solid measures in place to deal with comment spam!" (Search Engine Optimization Starter Guide - page 23)
Ils vont même jusqu'a indiquer qu'on peu utiliser d'autres moyen de lutte contre le spam, comme les captcha à la place des nofollow.
Quand au résultat de l'utilisation du nofollow google explique qu'il faut l'utiliser si on ne sent pas à l'aise dans le fait de transmettre de la réputation à tel ou tel site :
"When would this be useful? If your site has a blog with public commenting turned on, links within those comments could pass your reputation to pages that you may not be comfortable vouching for." (page 22)
Et d'ajouter un peu plus bas : "If you're willing to vouch for links added by third parties (e.g. if a commenter is trusted on your site), then there's no need to use nofollow on links" (page 23 - "Si vous voulez voter pour un lien rajouté par un tiers (ex. si la confiance est établie envers un commentateur de votre site), alors il n'est pas necessaire d'utiliser le nofollow sur les liens.")

Pour moi cela veux dire que le nofollow ne doit être utilisé QUE s'il y a méfiance envers le post ET s'il n'y a pas d'autre moyen de contrôler ses liens.
le cas de wikipédia est donc clairement un abus, puisqu'ils peuvent vérifier très vite si un article est un spam ou même un contenu dupliqué, qu'ils vérifient les liens proposés, etc. Je cite wikipédia mais ce n'est pas le seul, loin de là.

Pour ma part l'échange me paraissait clair et honnête : "En échange d'une contribution sur mon site je fais un lien vers l'auteur, et si l'article contient des sources intéressantes je les valide"

Donc, comment peut-on à la fois valider une source et dire qu'on n'est pas à l'aise avec celle-ci ? Qui est jugé dans ce cas ? L'auteur du texte ou le lien posté ?

Dans ce que tu m'explique @Fredfan, le nofollow est utilisé, de manière abusive, pour marquer une méfiance envers l'auteur (quelque soit le texte qu'il postera) et non pour invalider un lien incorrect.
Et on finit par justifier le nofollow en disant qu'il est impossible d'avoir une confiance totale envers qui que ce soit.

On peu pousser l'exemple à l'extrême pour montrer son abération : sur wikipédia (et sur bien d'autres sites), si Terry Pratchett en personne (auteur mondialement connu de romans fantastiques) venait poster un texte sur lui, pointant vers son site officiel, il serait considéré comme "indigne de confiance" et ses liens marqués du nofollow.

Autrement dit le nofollow n'est plus utilisé pour dire "je n'ai pas confiance en ce lien" mais plutôt pour dire "Je veux garder mon PR pour moi et mes vrais potes"

Que peut-on faire contre cela à part ne plus contribuer que chez "ses vrais potes" ?

Et, "les systèmes de liens indirects", c'est quoi ?
Haut
Messages: 3306

Enregistré le: 2 Juil 2008

Message le Ven Oct 01, 2010 21:24

Je parle des msplinks et autres intermédiaires qui empêchent les robots de suivre les liens.
Ca ne sert pas à grand-chose de lire la propagande Google. Ca te dit ce qu'ils attendent de toi, pas ce qu'il faut que tu fasses pour réussir.
Haut