Messages: 2765

Enregistré le: 14 Aoû 2002

Message le Lun Oct 17, 2005 8:43

V a écrit:Je ne suis pas croyant et si il y avait un objection à faire au concept de transcendance je ne le ferais pas ou tu le fais toi.
Cependant la transcendance je la definie comme une verité superieure au delà du constat materiel.
http://fr.wikipedia.org/wiki/Transcendance

(note: j'ai tendance à definir "transcendance" dans le langage courant, comme quelques chose tenant d'un principe superieur ou etant indepassable ou etant quelque chose de "plus" donc j'entends ici le terme de transcendant dans le sen ou l'entends à priori Kant, si je me refere à ce qui est ecrit)


Tout à fait
Je nie le concept Kantien de transcendance.

Ce concept a été créé par Kant, dans un but qui au départ n'est nullement transcendant, puisqu'il est destiné à permettre aux pauvres humains que nous sommes, l'accès à la vérité en soi, sans pour autant avoir besoin de savoir quelque chose de spécial, pour y accéder.

Ce concept est donc un concept pré-scientifique.

Vu d'un point de vue scientifique, le concept de transcendance évacue son champ d'application ( Il s'applique à tout, puisqu'il est censé être transcendant ), donc n'ayant pas de champ d'appplication particulier, il n'est effectivement pas réfutable.

Il s'agit donc d'un concept qui ne repose que sur une dénomination ( "le concept de transcendance" ), dénomination dont rien ne prouve si elle recouvre quelque chose ou non.

Donc, s'il est impossible de réfuter ce concept de Kant, il m'est impossible de l'accepter, puisqu'il n'est :

- ni démontré,
- ni utile,
- ne repose sur aucun autre concept que lui-même.

Ce n'est donc qu'un mot, qui à priori, en l'absence de toute démonstration, ne recouvre rien.

Ce type de concept, est typique des tentatives qui ont eu lieu en même temps ( voir le Discours de la Méthode de Descartes ), pour poser les fondements intangibles et absolument vrais, d'une connaissance scientifique. Inutile de dire que rechercher des "fondements intangibles" est voué à l'échec.

La Science moderne a pris son essor, dès qu'elle a abandonné cette façon de faire, pour la remplacer par poser des champs d'application ( de chaque science ), et leurs axiomes associés à chaque champ d'application.

Cette démarche axiomatique, en permettant à la fois une vérification expérimentale et une plus grande abstraction, a permis à la Science de devenir ce qu'elle est aujourd'hui.

Quant à savoir si Dieu existe ou non, ma démarche, pour scientifique qu'elle puisse être, consiste à dire: "Je n'en sais rien."

Amicalement.

Jean-François Ortolo
Modifié en dernier par ortolojf le Lun Oct 17, 2005 8:55, modifié 1 fois.
Haut
Messages: 2765

Enregistré le: 14 Aoû 2002

Message le Lun Oct 17, 2005 8:51

Didier_S a écrit:et de trois, je plaisante, ne me crucifiez pas :D

Tiens, c'est une idée, j'y avais pas pensé... :)

PS: Si Dieu me lit, j'organise une soirée Pizza-Bière devant le prochain match de l'OM, si ça te branche, appelle-moi.

Dommage, peux pas, je suis à Paris... Et puis bon, l'OM et le foot, moi...

(et là, je regrette l'absence d'erazor, qui m'aurait surement dit que Dieu supporte le PSG)

Pas possible, Dieu ne ferait pas ça, il n'en est pas capable... Malgré son omniscience. :)

Amicalement.

Jean-François Ortolo
Haut