Consultez la formation SEO spéciale Prestashop
par WebRankInfo / Ranking Metrics

Messages: 34

Enregistré le: 15 Mar 2013

Message le Mer Sep 21, 2016 15:26

Bonjour

J'ai débuté mon activité en 2009 et avec peu de contenu j'avais déja une visibilité, pendant ces 5 années j'ai mis en ligne des produits fait un blog sur le site bref beaucoup de boulot je ne peux pas dire que ca n'a pas marché! mais depuis cette année j'ai une chute de 70% je vois bien que malgré tous mes efforts je n'y arrive plus et j'ai décidé de fermer boutique ce qui est catastrophique pour moi. On croule sous la masse de plus en plus de e-commerce ouvrent leurs portes et je me demande comment sera le monde du web d'ici 3, 5 , 10 ans pensez vous que les petits ont un avenir? sachant qu'ils ont n'on déja plus!
est que seul les grands groupes résisteront?

Qu'en pensez pour ceux qui ont ouvert un e-commerce il y a quelques années progressez vous ou au contraire vous vous apercevez que ce n'est plus possible?
Haut
21 Réponses
Messages: 37923

Enregistré le: 7 Juil 2004

Message le Mer Sep 21, 2016 15:34

Bonjour,

Il y aura toujours de la place (et même pour certains secteurs qui semblent très concurrentiels actuellement). Maintenant le problème c'est de savoir comment sera Internet d'ici 5 ou 10 ans, difficile pour beaucoup d'avoir ce type de vision et de recul pour avancer (je ne donnerais pas mon opinion ici à ce sujet). Cependant, ce qui est certain (et de base donc), c'est qu'il faudra toujours prévoir un budget de base (aussi) plus important pour faire face aux concurrents.

N'hésitez pas à vous présenter au forum : ici et entre deux messages présenter vos avis aussi sur les sujets : ici, pour aider les autres personnes de la communauté d'entraide.

Cordialement.
Haut
Messages: 375

Enregistré le: 17 Fév 2012

Message le Mer Sep 21, 2016 15:36

Yo,


Une chute de 70%...Mais de quoi ?
J'ai envie de dire que les petits n'ont et n'auront pas d'avenir..L'adage général est connu de tous "Les petits resteront pauvre (sauf cas exceptionnel), les riches resteront riches"

Le monde est comme ça mais comme dirait un grand Monsieur "Il vaut mieux être grand chez les petits, que petit chez les grands" :)
Haut
Messages: 37923

Enregistré le: 7 Juil 2004

Message le Mer Sep 21, 2016 15:49

Bonjour,
rogers74 a écrit:depuis cette année j'ai une chute de 70% je vois bien que malgré tous mes efforts

Vous pouvez demander un peu d'aide via le sous-forum :
http://forum.webrankinfo.com/avis-sur-vos-sites.html .

Cordialement.
Haut
Messages: 7

Enregistré le: 30 Sep 2016

Message le Ven Sep 30, 2016 16:47

Bonjour rogers74,

Effectivement, qui pourrait prédire l'avenir du e-commerce avec certitude ?!!!

Mais ta REELLE question n'est pas sur l'avenir, mais sur le présent.


Pourquoi ton site a perdu 70% de vente !


Je suis dans le e-commerce depuis environ 10 ans et j'ai eu des hauts et des bas, mais je t'assure qu'il y aura toujours des petits e-commerçants qui vendront leur objet-passion aux internautes qui les adorent.

Il est vrai que certain secteur sont bouchés (mode, techno, ...), mais je t'assure que les marchés de niche se portent très bien.


La clé se trouve dans le contenu, pas celui que vous donnez à Google pour qu'il vous référence, mais du contenu qui intéresse vos clients.

Le contenu qui vous permettra de passer expert dans votre domaine.

Le contenu que les clients adorent consommer parce qu'ils apprennent quelques chose.



A++
Modifié en dernier par Marie-Aude le Dim Oct 16, 2016 9:56, modifié 1 fois.
Raison: Signature et racolage non conformes à la charte supprimés
Haut
Messages: 229

Enregistré le: 9 Jan 2011

Message le Dim Oct 16, 2016 3:27

Il y a toujours des petits commerçants inutiles de quartier.
Il y aura toujours des petits E-commerçants inutiles sur Internet.
Haut
Messages: 800

Enregistré le: 8 Avr 2008

Message le Lun Oct 17, 2016 15:44

Compliqué de concurrencer des enseignes bien établies en offline.
Quand on est "petit", l'internet web/mobile est justement une chance.
C'est toujours vrai aujourd'hui et cela restera vrai à moyen terme à mon avis.
Haut
Messages: 2904

Enregistré le: 8 Avr 2011

Message le Mar Oct 18, 2016 14:43

Les amazon et consort bouffent maintenant à tous les râteliers et proposent de l'occasion donc à moins effectivement de trouver une bonne niche, et de très bien gérer son référencement, les réseaux sociaux etc. ca risque d'être très difficile. Après il y a ceux qui se contentent de miettes et qui survivent.
Et je ne parle pas de la concurrence qui augmente surement de façon exponentielle alors que les places dans les serps sont toujours autant limitées.

Au vu de ceux qui passent sur le forum, on voit que beaucoup créent des boutiques en ligne à la va vite, parce qu’ils pensent qu'il suffit d'installer un CMS tels que prestashop ou wordpress, et parce qu’ils ont trouvé un fournisseur chinois qui leur propose des produits pas chère (mais bas de gamme également).
La plupart ne font même pas d'étude de marcher et n'ont même aucune connaissance en terme de référencement, de marketing etc. Dans ce cas effectivement le "petit" e-commerce a peu d'avenir.
Haut
Messages: 800

Enregistré le: 8 Avr 2008

Message le Mar Oct 18, 2016 21:03

Entièrement d'accord avec Noren.
Quand on se lance, il faut être + que très bon.
Les shop à la va vite n'ont aucune chance.
La concurrence est extrême, même sur les niches. Cela étant dit, tout est encore possible.
Certains réussiront à monter des mastodontes, des choses qui n’existent pas et qui vont cartonner, d'autres de belles boites, d'autres encore de petites structures sympa, d’autres vivoteront,...
Dans tous les cas, il faut positiver et aller de l’avant. :)
Haut
Messages: 7

Enregistré le: 30 Sep 2016

Message le Mer Nov 16, 2016 19:32

Allé, je vais faire le rabat joie mais je ne suis pas d'accord avec vous. Je ne cherche pas à vous contredire, mais seulement apporter mon expérience personnelle.

J'ai débuté le e-commerce il y a plus de 10 ans et j'ai commencé avec des bouts de ficelles !

Aujourd'hui, ma boutique n'a pas atteint les mêmes chiffres que les géants que sont AMAZON et ses copains, mais je frise tout de même le million d'euros, nous sommes 3 à faire tourner la machine et la rentabilité est LA !

Donc OUI, il y a encore de la place pour les débutants du moment qu'ils apportent une VRAIE valeur ajoutée à leurs PRODUITS (conseil, vidéo, photo, contenu, ...).

L'erreur à ne SURTOUT pas commettre c'est de croire que l'on peut faire COMME LES GRANDS. Il faut faire ce qu'ils n'arrivent pas à faire ET ne pourront jamais faire (la proximité, une sélection de produit qualitatif, le conseil).

Allé, on y croit ...

PS : Sans rancune les gars ? Désolé mais je suis de ceux qui y croit toujours et encore ...


A++
Serge de Passion-Ecommerce
Haut
Messages: 800

Enregistré le: 8 Avr 2008

Message le Mer Nov 16, 2016 19:51

Ben Serge, nous sommes bien d'accord. :)
Haut
Messages: 8506

Enregistré le: 14 Mai 2003

Message le Mer Nov 16, 2016 20:46

Ça paie bien cette boutique de surplus militaire :)
Haut
Messages: 7

Enregistré le: 30 Sep 2016

Message le Mer Nov 16, 2016 23:09

Re,

Gorapat : Je vois que tu es ouvert, c'est cool :D :D :D

Spout : Tu es un vrai espionaute toi ?
Comme expliqué précédemment, bout de ficelle + 10 ans, de test, de période creuse, de remise en question, de formation, de hauts de bas, ... Ca nous ramène au chiffre donné plus haut, mais au delà du chiffre réalisé, c'est le chemin parcouru qui me donne le plus de fierté.

A++
Serge de Passion-Ecommerce
Haut
Messages: 4566

Enregistré le: 16 Nov 2004

Message le Mer Déc 21, 2016 7:45

rogers74 a écrit:pensez vous que les petits ont un avenir? sachant qu'ils ont n'on déja plus!
est que seul les grands groupes résisteront?


les niches oui, les autres c'est moins sur.. les gros e-commerces s'en calent de perdre du fric avec Adwords, ca rentre dans leur budget. Au final ils s'y retrouvent. Le prix du clic est hor de portée pour les petits commerçants web et c'est pas pret de changer vu que c'est 90% des revenus financiers d'Alphabète. hélas le présent tout comme l'avenir appartient encore une fois de plus aux gros. maintenant comme c'est dit largement sur ce topic, faut se battre, ce qui est difficile aujourdhui, c'est qu'un petit web commercants doit developper les memes moyen techniques (mailing incessant, sms, tél...) qu'un gros pour pouvoir vivre de son travail
Haut
Messages: 106

Enregistré le: 28 Nov 2016

Message le Mer Déc 21, 2016 10:42

En soit, il est normal que le secteur ce professionnalise avec l'augmentation du marché, il y a 10 ans le nombre d'acheteurs sur internet n'était pas le même.
Mais je pense qu'il y aura toujours de la place pour des petites structures, internet a permis de démocratisé le marché qui ne l'était absolument pas avant son arrivé.
Bien sur il sera toujours difficile de faire face à une grande structure, mais si on propose de meilleurs services pour des prix équivalent, le marché continuera de ce développer et la réalité c'est que la petite structure deviendra une grande.
Haut
Messages: 7

Enregistré le: 30 Sep 2016

Message le Mer Déc 21, 2016 10:59

Oui, bien dit. Par contre, il ne faut pas se frotter au GROS avec les mêmes atouts que eux. Ils auront toujours le dernier mot !
Soyez CREATIF :D
Haut
Messages: 2

Enregistré le: 22 Déc 2016

Message le Jeu Déc 22, 2016 5:22

Il y a toujours de l argent à se faire donc ne pas baisser les bras et bosser encore plus
Haut
Messages: 34

Enregistré le: 15 Mar 2013

Message le Mar Mar 07, 2017 12:59

Je trouve très difficile entre la multitude d'images sur le net entre pinterest instagramm ect... qui sont référencés dans GG image de survivre et d'être vu, même pour des produits de niches,moi j'étais dans l'artisanat que de belles choses faites main qu'on ne voit nulle par ailleurs , et l'artisanat dans tout ca? des sites comme Dawanda, Little market ect.. qui prônent le fait main et au final on voit pulluler des produits chinois qui n'ont subit aucune transformation venant tout droit de ALIEXPRESS bref ca dégoûte quand même...
Haut
Messages: 3

Enregistré le: 31 Mai 2017

Message le Mer Mai 31, 2017 10:12

Cela dépend de la niche mais il y a toujours de la place pour une boutique e-commerce. Je dirais même que nous sommes qu'au début... Quand je vois le nombre de boutiques physiques fermer les unes après les autres.

A partir du moment où une plateforme en ligne est gérer correctement, cela devrait fonctionner.
Haut
Messages: 2904

Enregistré le: 8 Avr 2011

Message le Mer Mai 31, 2017 12:53

Plus il y aura de e-commerces plus il y aura de chance que ça sature. Certains arrivent à sortir du lot, a faire leur chiffre et à se démarquer mais le nombre d'e-boutiques vouées à l’échec ne fera qu'augmenter.

l'e-commerce pourrait ou souffre déjà de son abondance. Entre les sites peut sérieux, ceux qui ferment après quelques mois d’activité, beaucoup de consommateurs préfèrent en rester à des e-boutiques plus rassurantes.

AHMA, le e-commerce n'a pas un avenir aussi viable qu'on le pense du moins pour les entreprises qui n'auront pas les épaules, les capacités financières et techniques pour résister à la concurrence. Les petits e-commerce feront comme les boutiques physiques, ils fermeront les uns après les autres

Les foyers ne consomment pas plus parce qu'il y a plus de e-commerce...
Haut
Messages: 63

Enregistré le: 12 Avr 2017

Message le Jeu Juin 15, 2017 15:51

On le constate déjà maintenant, les boutiques en dur commencent à fermer à la pelle à cause... de la concurrence du e-commerce. Les grandes chaines ont remarqué que la fréquentation de leurs magasins n'a que peu baissé alors que le CA a chuté significativement. La raison: les clients essayent les fringues en magasin mais commandent en ligne.
Avantage de commander en ligne: le magasin est littéralement dans votre poche donc on peut commander de partout. On entend un collègue nous parler d'un bouquin, une minute après, c'est commandé.
Pour les petites enseignes, elles ont l'avantage de la petite taille, donc elles devraient mieux s'en sortir sur le long terme:
elles devraient être plus flexibles que les grands aux changements de tendances et plus réactives.

Cela n'empêche que cela n'empêchera pas la progression des mastodontes tels qu'Amazon vu que cette progression repose sur... les petits vendeurs.
Pour les vendeurs donc je pense que l'avenir est au multi-canal, non seulement pour la vente mais comme source de trafic également. Le temps où il suffisait d'avoir un site avec une boutique et que Google vous y envoyait du trafic est terminé.
Il faut jouer avec les réseaux sociaux et les autres plateformes de médias: Vidéo, photo et maintenant de plus en plus: podcast audio. Ensuite, il faut profiter de la main que nous tend les gros sites en nous permettant d'aller se faire vendre chez vous.
Essaye donc d'aller faire référencer tes produits dans une enseigne de grande distribution classique (Auchan, Carrefour...): Bonne chance !
Par contre, pour aller vendre sur Amazon, quelques clics suffit et en plus ils t'offrent même de déposer ton stock dans leurs entrepôts et c'est eux qui se chargent de l'expédition et du SAV.
Pareil pour les autres sites: ne pas y être est une erreur, non seulement pour le potentiel des ventes qu'ils représentent mais également pour la visibilité.
Il m'est arrivé un nombre incalculable de fois d'avoir visité une boutique en ligne que je n'aurais jamais eu l'idée même d'aller voir, juste parce qu'auparavant j'ai acheté un de leurs produits sur eBay et qu'ils en ont profité pour faire leur promo dans l'envoi.

The money is in the list: ne pas avoir de liste email est suicidaire pour les e-commerçants. Pourtant il y en a encore trop qui boudent ce canal de marketing. C'est valable pour les boutiques physiques également.

Au final, dans le commerce, qu'ils soit e-, i- ou r-, ton succès dépends avant tout de l'exécution d'une bonne stratégie marketing. Il ne faut pas oublier que c'est de la vente.

Ma prévision pour dans 5 ans: les gens n'auront plus de télé - que des écrans portables (phone, tablette) et grâce à la 5G ils pourront acheter tout ce qu'ils veulent et se le faire livrer par drône dans les 5 minutes aux coordonnées GPS de l'endroit où ils ont effectué la commande.
Les programmes de médias contiendront toute une série de liens et espace cliquables qui permettront d'acheter tout ce qu'on Sur nos smartphones on a déjà des apps qui nous permettent ce scanner un code-barre et de voir où ce produit est vendu moins cher ailleurs.
Haut
Messages: 2501

Enregistré le: 24 Fév 2005

Message le Jeu Juin 15, 2017 16:59

Bonjour,

Comme mentioné ci-dessus, il faut vendre multi-canal. Il y a aussi des diffuseurs de flux qui simplifie la tache, mais les commissions sont très variable. Quand Amazon prend 15% sur la vente d'une voiture (ou moto) , ca fait un paquet d 'argent de com a lâcher et qui grève la marge...

Dans les solutions à venir du E-commerce, je prépare un service nouveau, 100% gratuit, zéro frais, zéro commission, pas même au clic.
L'objectif : le visiteur est géolocalisé et les "vitrines" sont des marchands de sa région, si il y en a, si il n'y a pas de tri sur les prix, si il ne décoche pas la selection géographique par default . Les autres marchands hors zone paieront de la pub si ils souhaitent vendre partout.

Autre approche, il n'est pas nécessaire d'avoir un site marchand pour vendre, les coordonnées du commerçant s'affichent dans ce cas, sinon un lien vers la boutique et même un lien de commande directe vers le site marchand.

Voilà l'idée de ce projet qui ouvrira à la rentrée (avec d'autres associés). La volonté estd e faire venir au E-commerce le maximum d'entreprises et d'artisans, voire de faire naitre des vocations et des activités jusqu'au fin fond des campagnes, avec des innovations comme "le restaurant à la ferme" et d'autres catégories. Générer de l'activité partout et équitablement répartie, telle est l'ambition de ce site "vitrine".

Le E-commerce n'a d'avenir que si la couverture principale est "étalée" dans les supports, les gros monopolisent ces places en grande partie, il faut donc "inventer" d'autres médias de vente pour que ca marche!

Sinon, j'ai un ami très proche qui vend des katana en ligne, et en 5 ans, il est devenu je pense le N°1 en France, en démarant de zéro, et cette année 2017 est bien au dessus de 2016 pour lui. Certes c'est une niche, mais il a vraiment bossé dur et ca paie...

Le E-commerce ne cesse de grimper partout, mais ne représente que 5% des ventes en France. Il y a un bel avenir dans ce secteur, faut juste se creuser les méninges a fond et se remettre en question tous les ans...
Haut

Formation recommandée sur ce thème :

Formation SEO spéciale Prestashop : apprenez à optimiser le référencement naturel d'un site ecommerce fait avec Prestashop... Formation Ranking Metrics animée par un expert SEO / Prestashop.

Tous les détails sur le site Ranking Metrics : programme, prix, dates et lieux, inscription en ligne.