Messages: 26

Enregistré le: 30 Sep 2010

Message le Dim Fév 19, 2012 18:32

Bonjour,


Je sais que le sujet doit être couvert un peu partout, mais j'ai besoin d'une analyse un peu plus poussée de mon cas :)

J'aimerais passer auto-entrepreneur, en tant qu'étudiant actuellement je suis sous le foyer fiscal de mes parents, ce qui pose la majorité des problèmes.

Dans la mesure où le revenu global du foyer ne me permet pas de bénéficier du prélèvement libératoire, on rentre dans les problèmes.

Mes parents ne veulent pas que je quitte le foyer fiscal, dans la mesure où ils me financent mes études, et que cela leur ferait payer plus d'impôts. Donc ce n'est pas une solution envisageable, d'autant plus que même si je le faisais vraiment pas sûr qu'ils l'acceptent.

Du coup, impossible de savoir quoi faire, car si le régime auto-entrepreneur est simple (quoique) avec le prélèvement libératoire, il devient autrement plus compliqué dès qu'il faut compter avec le foyer complet.

Je ne pense pas gagner plus de 5000 euros par an la première année, je dirai 4500 avec les projets que je pourrais réaliser, mais sans facturation, pas de projets. Si pas de projets, pas d'argent, donc ça bloque le développement du site car pas de financement, donc quelque chose qui aurait pu se développer et devenir un véritable revenu sans retrouve réduit à un simple site par manque de moyens.

Comment faire pour rejoindre un régime me permettant d'éditer des factures sans pénaliser mes parents ? Que va t'il se passer si je me mets à gagner de l'argent pour eux ? Vont ils perdre une part ? Un des membres est handicapé, et ma mère m'a affirmé (sans la moindre reflexion préalable), qu'ils perdraient leurs avantages liés à ça si je me mettais à gagner de l'argent, quand est il ?


Ma situation est vraiment compliqué, et j'aimerai savoir le cas échéant où me rendre pour la clarifier ? Dernière chose, cela vaut il le coup de passer auto-entrepreneur pour 5000 euros la première année ? (et j'espère plus les années suivantes)


Je vous remercie !
Haut
12 Réponses
Messages: 1697

Enregistré le: 9 Jan 2010

Message le Dim Fév 19, 2012 19:01

Il n'y a pas vraiement d'échappatoire, à moins de réaliser l'activité dans le cadre d'une association 1901, ce qui éviterait de faire rentrer le CA ou le bénéfice dans le revenu fiscal de tes parents. Et le jours ou tu te mets à ton compte, tu rachètes l'activité de l'association.
Haut
Messages: 13572

Enregistré le: 5 Déc 2004

Message le Dim Fév 19, 2012 19:53

Pixelwebmaster a écrit:Mes parents ne veulent pas que je quitte le foyer fiscal, dans la mesure où ils me financent mes études, et que cela leur ferait payer plus d'impôts.

C'est le problème du beurre et de l'argent du beurre. As tu envisagé de financer tes études, de t'auto héberger et d'assumer la totalité des tes coûts ? Si tu paye la différence il se peux que tes parents acceptent.
Haut
Messages: 705

Enregistré le: 26 Avr 2011

Message le Dim Fév 19, 2012 21:04

Ta le portage salariale sinon, tu t'inscris en un clic par contre ils te piquent +-50% de la somme.
Haut
Messages: 213

Enregistré le: 18 Jan 2006

Message le Dim Fév 19, 2012 23:57

Je comprends pas trop. Si tes parents payent plus d'impôts à cause de tes revenus (ce qui me parait inévitable), il suffit de leur rembourser le surplus. Au maximum ils sont à 41%, voir même à 30% ça te laisse entre 40% et 50% de tes revenus si on enlève les charges des AE.
Si ça te parait insuffisant soit tu déclares rien et tout va dans ta poche mais c'est pas légal, soit tu montes une association, rien va dans ta poche, mais c'est légal et tu peux tout réinvestir dans ton projet.
Haut
Messages: 88

Enregistré le: 21 Mar 2005

Message le Lun Fév 20, 2012 6:36

Je conseillerai également le portage salarial.
Avec webportage en gros il te reste en net 50% des montants facturés, avec la possibilité de déduire les frais professionnels, y compris les investissements.
Au niveau fiscal le salaire s'ajoutera bien sur au revenu du foyer.
Haut
Messages: 1697

Enregistré le: 9 Jan 2010

Message le Lun Fév 20, 2012 16:04

Toma a écrit:Je comprends pas trop. Si tes parents payent plus d'impôts à cause de tes revenus (ce qui me parait inévitable), il suffit de leur rembourser le surplus. Au maximum ils sont à 41%, voir même à 30% ça te laisse entre 40% et 50% de tes revenus si on enlève les charges des AE.

C'est là que vous n'avez pas complètement compris le problème exposé par Pixelwebmaster. Il y a une personne handicapée dans la famille, qui sans doute bénéficie d'aides (type MDPH) liées au quotient famillial. Un euro de plus de revenu peut faire franchir un seuil et alors adieu à l'aide, ce qui veut peut-être dire plusieurs milliers d'euro en moins....
Même en portage, ça fait du revenu en plus. Et si il quitte le domicile fiscal des parents, ça fait une demi part en moins, et le coefficient explose.
Haut
Messages: 213

Enregistré le: 18 Jan 2006

Message le Lun Fév 20, 2012 19:23

MikeR a écrit:C'est là que vous n'avez pas complètement compris le problème exposé par Pixelwebmaster. Il y a une personne handicapée dans la famille, qui sans doute bénéficie d'aides (type MDPH) liées au quotient famillial. Un euro de plus de revenu peut faire franchir un seuil et alors adieu à l'aide, ce qui veut peut-être dire plusieurs milliers d'euro en moins....
Même en portage, ça fait du revenu en plus. Et si il quitte le domicile fiscal des parents, ça fait une demi part en moins, et le coefficient explose.


Ok, je n'y connais rien en ce qui concerne les aides aux handicapés. S'il y a en effet un seuil sur les revenus du foyer qui ferait perdre ces aides en cas de revenu supplémentaire, la seule solution reste l'assoce.
Haut
Messages: 13572

Enregistré le: 5 Déc 2004

Message le Mar Fév 21, 2012 10:26

oui enfin, seuil ou pas, année n-1 = X année n+1 = Y viabilité = générer la différence plus l'objectif bénéfice fixé. Après il y a la rentabilité et la motivation mais c'est autre chose.
Haut
Messages: 444

Enregistré le: 14 Mai 2009

Message le Mer Fév 22, 2012 10:27

Il faudrait connaitre le détail de l'histoire :

- quelle aide aux handicapés est-ce ?
- à quelles conditions de revenus est-elle conditionné ?
- le revenu fiscal du foyer ?
- le nombre de parts du foyer ?

Il faut bien comprendre qu'en fiscalité, il n'y a pas de règle magique qui fonctionne pour tout le monde. Chaque cas est unique et il faut faire les calculs.

Autre solution possible, créer une SASU et ne pas se rémunérer tant que tu restes chez tes parents.
Haut
Messages: 60

Enregistré le: 20 Mai 2009

Message le Mer Fév 22, 2012 11:32

Je te recommande comme MikeR de passer par la création d'une petite association. Il te faut bien sûr avoir au minimum 1 personne de confiance pour constituer le bureau et dans l'idéal 2 personnes (toujours de confiance, c'est essentiel pour éviter d'éventuels ennuis) afin d'avoir un bureau "au complet".
J'avais démarré comme ça il y a de ça quelques années maintenant et je trouve que c'est une bonne solution pour "tester" la viabilité de son projet de création d'entreprise en l'inscrivant dans un cadre légal tout en minimisant les risques.
Alors certes tu ne pourras pas te "payer" à proprement parler mais à priori, dans le contexte que tu décris, ce n'est pas ta motivation première.
Tu pourras occasionnellement te défrayer, et surtout investir un peu (matériel etc.).
Si tout marche comme tu veux tu pourras alors racheter l'activité de ton association le jour où tu sortiras du foyer fiscal de tes parents et voler "de tes propres ailes".
Bon lancement.
Haut
Messages: 19

Enregistré le: 18 Mar 2011

Message le Mer Fév 22, 2012 12:42

Bonjour,

Désolée si je suis hors sujet et que je n'ai pas forcément tout compris, mais sais-tu que pour les étudiants il y a une exonération sur les salaires limitée à 3 fois le smic mensuel pour une année (environ 4000€). Il faut avoir moins de 25 ans.

Bien sur on parle de salaire donc je ne sais pas si cela peut s'appliquer à ton cas et si le statut d'auto entrepreneur est compatible avec cette déduction, mais cela peut être intéressant à creuser.
Haut
Messages: 26

Enregistré le: 30 Sep 2010

Message le Sam Fév 25, 2012 14:43

Bonjour,


Je vous remercie tous pour vos contributions, je ne pensais pas obtenir autant de réponses, ça me fait vraiment plaisir !

Effectivement, il faut que je rentre dans les détails avec mes parents concernant l'aide aux handicapés, la personne en question étant handicapé à 80% je ne sais pas quelles sont les limites à l'aide mais je sais que c'est le niveau 2. (max)

Je m'étais déjà renseigné pour l'association, mais j'ai vu sur les forums qu'il est très difficile de passer d'une association à une entreprise par la suite, du moins légalement ça plait pas à tout le monde.

J'ai regardé pour le portage salarial avec Webportage, effectivement, pour gagner 1500 euros net, il faut que je facture 3600 euros TTC par mois, ça me paraît enorme ! Dernière chose, la facturation pour un service web c'est avec ou sans TVA ? Dois-je ajouter les 19.6% ?

Et effectivement, je peux bénéficier des 4000 euros d'exoneration, ayant 21 ans.

Si je devais donner mon ressenti maintenant, pour que vous puissiez m'aiguiller dans mes choix, j'ai envie de "préparer" le terrain pour plus tard. Je veux dire que l'argent que je peux gagner, je veux le reinvestir dans les sites (campagne facebook, nouveau design, nouvelles fonctionnalités) afin que plus tard quand je pourrais enfin passer auto-entrepreneur (+ ou - 2 ans) j'ai une base solide pour me faire de l'argent, et quelque chose d'important.

Evidemment, en tant qu'étudiant, je ne refuse pas un peu d'argent de poche des sites sur lesquelles je travaille, j'aimerai donc savoir si en association il y a moyen de s'en mettre un peu dans la poche légalement (j'ai vu qu'il fallait générer 200 000 euros mini...)

Je vous remercie tous pour votre aide !
Haut